Dissolution de l’association « Le Marathon de la Clarée »

26/nov/2018

Le Conseil d’administration de l’association du Marathon de la Clarée a décidé de la dissolution de cette dernière, au vu de l’horizon toujours bouché pour l’avenir de l’épreuve, et ne souhaitant pas laisser croupir l’argent dont disposait l’association. Ci dessous le compte rendu de la dernière Assemblée Générale. Une nouvelle fois, nous remercions vivement la centaine de bénévoles, l’ensemble des partenaires privés et institutionnels ainsi que les coureurs qui ont tous contribué à la réussite du Marathon de la Clarée.

  • Rapport moral, par le président

La 11ème édition du Marathon de la Clarée n’a pas eu lieu en 2018. Petit rappel des évènements qui ont amené à cette décision.

La 10ème édition du Marathon de la Clarée qui a eu lieu le 18 février 2017 s’est déroulée à Névache en raison du manque de neige sur le bas de la vallée. Ceci a impliqué des difficultés d’organisation et des tensions entre les partenaires institutionnels du Marathon.

L’Assemblée Générale 2017 du 28 juin, il y a tout juste un an, s’est faite en l’absence de nombre de ces membres et a abouti à la démission de l’ensemble du bureau de l’association.

A l’automne qui a suivi, après une rencontre en mairie de Val des Prés, le 18 octobre 2017, entre les maires de Val des Prés et Montgenèvre et 2 membres du CA de l’association, il est apparu que les deux communes conditionnaient leur soutien à la 11ème édition au déroulement de l’épreuve sur la totalité de la vallée. Une nouvelle réunion, rassemblant les 3 communes et l’association organisatrice a été décidée pour le 2 novembre, à Val des Prés. Elle n’a pas pu se tenir en raison de la représentativité de la commune de Névache, jugée insuffisante par les maires des autres communes.

Un CA a donc été convoqué pour le 15 novembre 2017. Il a eu lieu à Névache en l’absence de très nombreux membres et invités et a abouti à la décision d’annuler l’édition 2018 du Marathon de la Clarée.
A 3 mois de l’évènement, seule la commune de Névache affichait clairement son soutien technique, financier et moral auprès de l’association pour l’organisation de la course. Ceci n’était malheureusement pas suffisant pour permettre son déroulement dans de bonnes conditions en conservant son esprit initial : la mise en valeur des domaines nordiques de la Vallée de la Clarée.

C’est avec beaucoup de tristesse et le sentiment d’un énorme gâchis que les organisateurs ont pris cette décision, pas en raison de problèmes financiers, pas par manque de motivation, comme certaines élues ont pu le laisser entendre dans les médias, mais parce qu’il était impossible de garantir à l’automne un parcours complet. Ce type d’évènement est bien entendu tributaire de l’enneigement.

Un an après, la situation n’a pas évolué de manière sensible.
Il nous revient de décider maintenant ce que va devenir l’association Marathon de la Clarée et la course qu’elle organise.

VOTÉ À L’UNANIMITÉ

  • Rapport financier, par le trésorier

A ce jour, 8239€ en caisse de l’association du Marathon de la Clarée. Fond jugé suffisant pour relancer une édition selon le trésorier.

VOTÉ À L’UNANIMITÉ

  • Perspectives

La situation n’ayant pas évolué depuis 1 an, l’équipe en place reste démissionnaire et ne souhaite pas remettre les partenaires autour de la table pour tenter de relancer le Marathon de la Clarée, estimant l’avoir déjà tenté en vain à l’automne 2017. 

2 solutions se présentent :

  • La dissolution de l’association
  • La mise en sommeil de l’association

Les membres présents votent pour une dissolution de l’association, ne souhaitant pas mobiliser plusieurs millier d’euros inutilement et sans aucune perspectives apparentes.

La dissolution est votée à l’unanimité. Il est décidé de répartir les actifs financiers de l’association comme suit :

  • 1000€ à la coopérative scolaire de Montgenèvre
  • 1000€ à la coopérative scolaire de Névache
  • 1000€ à la coopérative scolaire de Val-des-Près
  • 2500€ au Comité d’Animation Nordique
  • 2500€ au Ski Club Montgenèvre Val Clarée
  • Le montant restant (239€ au 28 juin 2018) servira à financer les frais de dissolution de l’association et dernières factures à acquitter (assurance, banque…).